Liste

Miguel Ortiz Berrocal Espagne / 1933 - 2006
Torso Benarrabà (Opus 61) (1962)

 

Remarques
La sculpture repose sur une base qui peut être ajustée à l'état fermé et ouvert. Le titre de la sculpture "Benarrabà" fait référence à une ville de la province de Malaga (Andalousie).
Pour le spectateur, l'œuvre d'art, ouverte ou fermée, peut être vue comme une sculpture abstraite. Néanmoins, le titre "Torso Benarrabà" suggère que la sculpture représente un torse figuratif. Selon l'artiste, en tant que torse masculin elle fait également partie de la section Torsos de son catalogue chronologique des sculptures.
Exposition
"Berrocal. Exposition de sculptures" Gal. Kriegel, Paris 1962
Littérature
"Berrocal" Denys Chevalier, Gal. Kriegel, Paris 1965, reprod.
"La Sculpture de Berrocal" Giuseppe Marchiori, La Connaissance, Bruxelles 1973, p. 52 reprod.
"Berrocal Catalogo General / Obras Recientes 1974" Miguel Berrocal, 1974, p. 68 reprod.
"Antologica Berrocal (1955-1984)" Ministero de Cultura, Madrid 1984, cat. exp., p. 118 en p. 439 reprod.
"Retrospective Berrocal (1955-1985)" Centre Culturel de la Communauté Française Wallonie-Bruxelles, Bruxelles 1985, p. 26 reprod.
"Berrocal. 25 Ans de Sculptures editées 1964-1989" Miguel Berrocal, Artcurial, Paris 1989, p. 24 reprod.
"Berrocal" Jean Louis Ferrier, Éd. de la Différence, 1989, p. 129 reprod.
Wij danken de Berrocal Foundation voor hun hulp bij het catalogeren van dit werk.
Provenance
coll. Louis Bogaerts, Bruxelles ca. 1965-1995



Berrocal a choisi pour la plupart de ses représentations iconographiques des thèmes à motifs classiques, sans pour autant négliger d’autres sources d’inspiration. Ces thèmes sont les torses masculins, les figures féminines, les têtes et les portraits. En général, il s’agit de fragments de corps humains esthétiquement mutilés, stylisés, reconstitués. Ces thèmes anthropomorphes se prêtent particulièrement bien aux métamorphoses les plus fantaisistes et constituent depuis des millénaires une source maîtresse d’une variété infinie de l’art à toutes les époques et sous toutes les latitudes. En étudiant objectivement l'évolution artistique des torses, l'on peut constater comment au baroquisme initial dans lequel l'apparence figurative est en contraste avec un intérieur complexe et abstrait, succède une morphologie plus anatomique «où l'organisation des structures tend à se réduire à l'essentiel, les articulations à devenir fonctionnelles et les prouesses techniques de l'assemblage à se concentrer sur les tensions organiques» (Jean Dypréau, Bruxelles, 1983).
Documentation
Avec documentation

 was added to your favorites.

résultat résultats

Cette page utilise des cookies. En utilisant cette page, vous acceptez l’utilisation de cookies. Êtes-vous d'accord?  Oui / Non   (Plus d’informations)